• [Noël 2018] Achat Mangas #18 (2/3)

    [Noël 2018] Achat Mangas #18 (2/3)

     

    Hey !!! Nous voici enfin pour la partie 2 ! Un mois est passé depuis le premier article sur mes achats Noël, il est vraiment temps que je boucle cette petite série, surtout que d'autres articles sont programmées pour après *-*

     

    Entrons donc dans le vif du sujet avec Honey tome 7 et 8, les deux derniers tomes de la série ! Pour les 6 premiers tomes, vous pourrez retrouver mon premier avis juste ici. Pour cette fin de série, pas de gros changement avec le reste, l'histoire se veut un petit peu plus "tendue" avec l'arrivée de la nouvelle rivale de Nao (l'héroïne) mais en vérité, tu sais dès le départ que la rivale, elle va pas aller loin xD

    En vrai, les deux derniers tomes ont surtout pour but de boucler un peu les histoires de tout le monde (notamment dans la fin du dernier tome on se retrouve avec une ellipse de quelques années plus tard pour voir ce que tout le monde est devenu). La fin est au final très classique et pas très recherché mais elle est à l'image du reste du manga : Douce et mignonne.

    Cela fait maintenant pratiquement deux ans que j'ai débuté cette série, il était temps que je la finisse. Pour mon avis global du manga, je vais me répéter mais je l'ai trouvé très simple au niveau de l'histoire voir TROP. L'histoire manquait sans aucun doute de piments à mon goût même si d'un côté cette légèreté scénaristique a son charme. Les graphismes, rien à redire, ils sont très beaux et collent parfaitement à l'histoire.

    Je n'ai pas grand-chose d'autre à dire, pour le contenu global, je me demande s'il était vraiment nécessaire que le manga s'étale sur 8 tomes, je pense qu'il y a des moments de l'histoire qui aurait pu être abrégée. Dans l'ensemble, c'est un bon manga que je conseillerai à ceux qui recherche un bon shojo avec une histoire simple et douce pour se changer les idées.

          
     

    Nao Kogure est une jeune lycéenne tout ce qu'il y a de plus banal, si bien qu'elle passerait presque inaperçue. A l'inverse, Taiga Onise est le délinquant de l'école et fait peur à tout le monde. Un jour, Taiga entraine Nao à sa suite avant de lui faire sa déclaration et lui offrir un bouquet de fleurs ! Terrorisée à l'idée de devenir son esclave ou pire encore, de se faire frapper, Nao accepte sa proposition et se voit donc obligée de sortir avec lui ! Mais Taiga est-il réellement ce que tout le monde pense ?

     

    Résumé du tome 1  trouvé sur Nautiljon


     

     

     
    Risa Hanakago est une collégienne qui n'est jamais tombée amoureuse et n'a donc aucune expérience en amour, alors que ses amies ont déjà toutes eu un petit ami. D'après elles, la personne qu'elles aiment se mettent à briller à leurs yeux. Un jour alors qu'elle était avec Yukko, sa meilleure amie, une fenêtre du couloir où elles se trouvaient fut briser par une balle. Les personnes à l'origine de cet incident étaient Yûgure Touga et sa bande, qui sont aussi les plus populaires du collège. A la suite de cet incident, Risa verra Yûgure briller. Serait-ce le début de son premier amour ?

     

    Résumé du tome 1 trouvé sur Nautiljon


     

        

    Shooting Star Lens Tomes 9 & 10 ! Pour ce deuxième titre, là encore, où se retrouve avec les deux derniers tomes de la série ! Ce manga... ça fait encore plus longtemps que je l'ai commencé et fiouh ! Lui il était pluuuuuussss que temps que je le termine. Pour lire ces deux derniers tomes j'ai dû relire toute la série tellement ça faisait un bail xD (Honey aussi j'ai relu l'intégrale aussi, j'avoue). ça date tellement que j'ai même pas fait d'avis dessus sur mon blog, bon bah plus qu'à ce lancer o/ Pour ceux qui ne connaissent pas du tout je vous invite à lire le résumé à gauche (au survol de l'image).

    Donc Shooting Star Lens c'est un shojo de 10 tomes suivant l'évolution de l'histoire d'amour de Risa et Yûgure. Oui, on peut très clairement résumer ce manga en une phrase. C'est simple, ce manga est vraiment dans le même style que Honey mais en ENCORE PLUS niais. Niais est peut-être un mot un peu fort pour décrire ce manga car, c'est en vrai un bon manga mais tout y est présenté de manière plus poétique et plus douce.

    Tout comme Honey, l'histoire est loin d'être recherchée. On suit les aléas de la vie de Risa, collégienne qui vit son premier amour. Risa c'est le personnage au cœur pur par excellence. Elle est naturellement très gentille et attentionnée et c'est d'ailleurs une des choses qui feront que Yûgure va tomber amoureux d'elle. J'ai bien aimé sa personnalité, même si sa tendance excessive à douter et stresser pour un rien m'a légèrement agacée par moments. Par exemple, il y a une sortie en dehors de l'école avec ses amis ou avec son copain et elle se met à stresser et se remettre en question comme jamais parce que ces vêtements sont peut être pas "appropriés". Mais attend, si t'aime ce que tu portes assume-le chérie ! Si tu veux porter une salopette et des baskets à un rendez-vous  bah fais-le, si ça plaît pas à ton mec c'est que ça craint si tu veux mon avis. Enfin bon, heureusement, que ce manque de confiance en elle n'était pas tout le temps présent car ça aurait été vite lourd.

    Bien que l'histoire ne vole pas haut, cette légèreté et candeur qu'on peut retrouver dans le manga reste rafraichissante même si, tout comme Honey (encore), 10 tomes pour ce type d'histoire c'est... un peu trop. Certains moments sont beaucoup trop détaillés par rapport à ce qu'il rapporte vraiment à l'histoire. Je pense d'ailleurs que c'est une des raisons pour laquelle il m'a fallu aussi longtemps avant de me procurer la fin. L'histoire étant très plate, malgré les magnifiques graphismes (qui a été l'élément principal qui m'a fait débuter cette série je dois bien l'avouer), lire la suite, c'était loin d'être ma priorité. Il y avait toujours des mangas plus passionnants sur la liste.

    Bref, Shooting Star Lens est un très bon manga romance, avec d'excellents graphismes qui a pour seuls bémols, selon moi, une histoire qui manque un peu de rebondissement et un cadre un poil trop "mignonnet".

     

    Pour finir cette deuxième partie, terminons en beauté avec le tome 5 des Mémoires de Vanitas ! Un manga qui plaît beaucoup et qui me plaît aussi, peut-être moins que je le devrais (surement à cause de certains personnages qui me tape sur le système par moments (coucou Jeanne et Vanitas)) mais sinon, l'engouement autour de ce manga est totalement compréhensible selon moi. Pour résumé on a : une histoire qui pète le feu, des graphismes qui pètent le feu, des personnages qui pètent le feu. Voilà.

    La vérité, j'ai pas trop envie de rentrer dans les détails, juste, allez le lire si ce n'est pas déjà fait.

    Honnêtement ça serait mentir de dire que c'est un coup de coeur total car, initialement les délires de vampires c'est pas mon truc. Pourtant ce manga, à réussi à me transporter malgré tout dans cet univers et à me plaire. Ainsi, bien que ce ne soit pas un coup de coeur total, ce manga fait partie pour l'instant des meilleurs que j'ai pu lire tous critères confondus (histoire, graphisme, personnage).

    D'ailleurs pour la petite histoire, je voulais même avoir l'édition collector de ce tome mais comme je m'y suis prise quelques jours en retard, elle n'était plus disponible nulle part sur internet. Habitant dans une petite ville, là aussi elle était introuvable. T___T" M'enfin depuis que j'ai vécu cette "expérience", je suis beaucoup plus assidument les actus mangas ce qui m'a permis de découvrir de nouvelle série et de ne pas louper d'édition collector quand il y en avait une qui m'intéressait. Je vous montrerai tout ça dans un prochain article après avoir posté la 3eme partie de mes achats Noël (petit teasing au passage tmtc). BREF ! J'ai très hâte de lire la suite de ce manga ! Dommage que les sorties soient aussi longues.

          
     

    L'histoire se déroule dans un monde parallèle, au XIXè siècle. Après avoir passé toute son enfance à la campagne, Noé se rend enfin à Paris afin d'y trouver le mythique et maudit "Livre de Vanitas" qui, selon la légende, permet de détruire les vampires nés une nuit de pleine lune écarlate. Dans sa quête, il va faire la connaissance d'un étrange "médecin" se présentant sous le nom de Vanitas.

     

    Résumé trouvé sur Nautiljon


     

     

    Voilà pour cette deuxième partie spécial Noël, j'espère être plus rapide pour poster la troisième partie, car j'ai du retard dans mes articles ^^'''' Comme d'hab., n'hésitez pas à partager vos avis, si vous aussi, vous avez lu ces mangas o/

    « Dessin style rétro (enfin j'ai essayé)[Noël 2018] Achat mangas #18 (3/3) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :